OGM

AgriBuzz - Le Talk - Emission du 25-02-2014

Voir la vidéo

En direct du Salon de l'Agriculture, Jean-Paul Hébrard présente AgriBuzz - Le Talk. Les invités Delphine Guey, représentante du site ogm.org, Charlotte Lesage de Synthesio, Jean-Pierre Raffarin, Sénateur de la Vienne et Philippe Mangin, Président de Coop de France, échangent autour de la question : "Et si les agriculteurs n'avaient rien compris à la communication? ".

Interdiction des OGM : le principe de précaution dévoyé

En France, notamment, gouvernement et législateur ont tendance à abuser du principe de précaution. Marie Albertini (avocat associé) et Benoît Charot (avocat associé-gérant), cabinet Reed Smith (…) montrent dans cet article que l’interdiction des OGM est un exemple d'application controversée du principe de précaution.

Le 9 juin 2015

Source : La Tribune - Principe de précaution : dix ans après, immobilisme ou innovation ?

Sur la culture des OGM, l'Union européenne progresse prudemment – Lemonde.fr

Sur le terrain des organismes génétiquement modifiés (OGM), la Commission européenne avance prudemment. L'institution a annoncé, jeudi 4 décembre, qu'aucune autorisation ne sera donnée avant 2015 sur les cultures des OGM, et assure que les Etats pourront interdire les semences sur tout ou partie de leur territoire.

 

Le 4 décembre 2014 :

Et si la bière était produite avec des levures OGM? – Huffingtonpost.fr

Un petit entretien avec Neva Parker - responsable des opérations de laboratoire chez White Labs - est l'occasion pour nous [Blogueurs du Huffingtonpost.fr] d'aborder un débat qui anime depuis de nombreuses années le monde agricole et qui va bientôt concerner celui de la bière: les OGM.

Nous évoquons avec Neva les travaux de recherche en cours chez White Labs sur le séquençage de l'ADN de souches de levure. Ensuite nous élargirons sur les conséquences du développement de souches de levure OGM.

 

Le 3 décembre 2014

Peut-on améliorer la banane ? – ibv-blog.com

Aujourd’hui, la production de vitroplants est de 30 millions d’unités et est très majoritairement  utilisée.
Mais Frédéric Bakry, responsable de l’unité  « Amélioration des plantes à multiplication végétative » du CIRAD, a  démontré lors du colloque de l’AFBV-SAF AGR’IDÉES, que les biotechnologies peuvent offrir de nouvelles solutions innovantes pour la culture de bananiers.

 

Le 1er décembre 2014

Pourquoi utiliser des blés OGM en 2014 ? – ibv-blog.com

L’opposition aux OGM sur le blé est particulièrement forte auprès du grand public. « Pourtant, les biotechnologies  peuvent apporter des solutions innovantes pour lutter contre la rouille et la fusariose » a expliqué Pierre Barret,  responsable de la plateforme de transformation génétique du blé de l’INRA de Clermont-Ferrand, lors du colloque de  l’AFBV-SAF agr’Idées

 

Le 1er décembre 2014

Interview de Marie-Cécile Hénard-Damave, Responsable Innovations et Marchés du Think Tank de SAF AGR’IDÉES – ibv-blog.com

Aujourd’hui, on cultive en France l’incompatibilité entre les biotechnologies et l’agroécologie, cette dernière étant considérée comme un mouvement social, politique, en opposition à l’intensification de l’agriculture, donnant priorité aux pratiques plus qu’aux outils technologiques, à l’environnement plus qu’à l’économie.

OGM : la recherche publique à la dérive – Trop-libre.fr

Les destructions d’expérimentations au champ d’OGM ont été initiées en France en 1997. Il s’agissait d’un essai de Monsanto. Ce qui n’a pas incité la recherche publique à protester. Elle a eu tort, car dès 1999 elle fut attaquée elle-aussi. Le 2 juin 1999 et le 13 avril 2000 des essais de l’INRA, en collaboration avec le CETIOM, furent détruits à Gaudiès en Ariège.

Article de Marcel Kuntz, Directeur de recherche au CNRS, chercheur dans un laboratoire sous contrat avec l’INRA.

 

Le 17 novembre 2014

Innate, une variété autorisée aux Etats-Unis – La France Agricole.fr

Le département américain de l'Agriculture a donné son feu vert vendredi 7 novembre à la culture d'une variété de pomme de terre génétiquement modifiée pour l'alimentation humaine.

Le 12 novembre 2014
Source : Lafranceagricole.fr

Les bénéfices agricoles progresseraient de 68 % grâce à l'utilisation de la technologie – La France Agricole.fr

Une nouvelle étude d'impact agronomique et économique des plantes génétiquement modifiées, réalisée par l'université allemande de Göettingen sous forme de méta analyse de 147 études internationales des 20 dernières années, fait apparaître des bénéfices des plantes OGM comparé aux plantes conventionnelles, indique l'AFBV (Association française des biotechnologies végétales) dans un communiqué paru mercredi.