insecte

Claude Fauquet, directeur de l'International Laboratory for Tropical Agricultural Biotechnology (ILTAB) : "Qu'est-ce qu'un OGM ?"

Claude Fauquet, directeur de l'ILTAB, explique l'intérêt de cultiver des OGM.

Christian Pees, président du groupe Euralis : "les OGM sont-ils intéressants pour le monde agricole ?"

Découvrez, à travers l'interview de Christian Pees, président du groupe Euralis, en quoi les OGM intéressent le monde agricole.

Du manioc résistant au virus africain de la mosaïque

Le manioc constitue le principal aliment de plus de 500 millions de personnes, dont près de 200 millions vivent dans des pays en développement, de l'Afrique au Sud du Sahara. Le manioc représente environ 60 % de leur consommation de calories quotidiennes.

Du coton Bt au Zimbabwe

Après le tabac, le coton est la seconde culture industrielle du Zimbabwe, où près de 70 % des récoltes proviennent de petites plantations.
Mais cette production cotonnière est gravement menacée par un parasite, le budworm, larve d'un papillon de nuit. Pour lutter contre cet insecte, les agriculteurs ont utilisé des insecticides mais ces traitements reviennent trop cher pour la majorité des exploitants (5 à 6 pulvérisations par an étant nécessaires).

La résistance aux ravageurs

Les attaques des ravageurs - et notamment des insectes - varient selon les cultures, les zones géographiques et les années, occasionnant des pertes quantitatives et qualitatives. La lutte contre ces "fléaux" repose essentiellement sur l'application d'insecticides chimiques - systématique ou décidée à la suite de contrôles et comptages des insectes (ou des larves) "nuisibles" présents dans les champs.

Plantes transgéniques : les grandes étapes

2013 :     175,3 millions d'hectares de plantes transgéniques cultivées dans le monde.

2012 :     170,3 millions d'hectares de plantes transgéniques cultivées dans le monde.

2011 :     160 millions d'hectares de plantes transgéniques cultivées dans le monde.

Historique des événements relatifs aux OGM en France et dans le monde

27 janvier 2017 : Les représentants des 28 Etats membres de l'UE ont refusé vendredi 27 janvier l'autorisation de cultiver trois semences génétiquement modifiées, mais n'ont pas non plus signé leur interdiction, laissant la décision dans les mains de la Commission, a annoncé cette dernière.