UE

L'UE s'entend sur une culture des OGM à la carte – Libération.fr

L'accord trouvé mercredi 28 mai autorise la culture des organismes génétiquement modifiés, tout en permettant aux Etats réfractaires d'interdire cette pratique sur leur sol.  L’UE a trouvé un accord pour autoriser la culture des OGM sur son territoire, sous réserve de la possibilité pour les Etats réfractaires, dont la France, d’interdire les semis sur leur territoire, a annoncé un diplomate européen.

OGM en Europe : « Chaque Etat membre aura davantage de pouvoir » – Lemonde.fr

Sortir de l'impasse avec la réforme du système d'autorisation de la mise en culture, au sein de l'Union européenne (UE), d'organismes génétiquement modifiés (OGM) : tel est l'objectif que s'est fixé le Maltais Tonio Borg, commissaire européen à la santé depuis 2012. De passage à Paris, mardi 8 avril, il accorde une interview au Monde où il se dit « très confiant » sur la possibilité de rallier la France au projet de la Commission et de conclure les négociations d'ici à début 2015.

Le 10 avril 2014

La culture du maïs TC1507 est autorisée – lafranceagricole.fr

Un nouvel OGM, le maïs TC1507 du groupe américain Pioneer, va être autorisé à la culture dans l'UE malgré l'opposition de 19 pays (dont la France) car les Etats membres ne sont pas parvenus le 11 février à réunir une majorité pour la bloquer, a annoncé la Commission européenne.

Le 11/02/2014
Source : www.lafranceagricole.fr

 

Scientifiques

Marcel Kuntz, biologiste au Laboratoire de physiologie cellulaire et végétale (CNRS-CEA-INRA – Université de Grenoble) – La Croix – 23 mai 2016

« Les études faites à ce sujet, essentiellement dans les années 2000, montrent que le risque de transfert de gènes utilisés dans les OGM (notamment des gènes d’antibiorésistance) aux plantes sauvages ou aux bactéries du sol, via les racines par exemple, n’existe pratiquement pas.